Copyrights 2017 Marine Rivoire. Tous droits réservés
Photos de Jean-Pierre Dupraz, Flavie Laporte, Marine Rivoire

Parcours de poche

Elle s'est engagée dans une démarche dont l'architecture puise son ancrage au cœur de la pluralité des formes de rencontres. Il s'agit d'un cheminement où il est question de tentatives, d'expérimentations, de constructions partagées qui n'a de cesse d’interroger les contextes et les situations.

Installation, performance, improvisation sont les formes à travers lesquelles le champs du sonore, de la pratique et l’usage de l'espace public et, de façon plus générique, le Vivant sont questionnés.


Ses créations proposent de faire un pas de côté, d'emprunter les chemins de traverse.
Elles invitent à envisager le quotidien comme un champ d'exploration, à se laisser aller pour en apprécier tout l'exotisme.
Elles peuvent être...


Des rencontres impromptues, proposant une approche sensible interrogeant notre rapport au quotidien de la ville, aux pratiques de l'espace public.

** Le vermisseau - performance / Sous-entendu - installation


Des rendez-vous public où chacun s'embarque pour un périple invraisemblable. Une invitation à fureter dans les méandres sonores d'une histoire en construction, pour en apprécier les multiples co-existences de notre monde en mouvement.

** Compositions sonnores à vivre, à la mesure de son pas - balade / L'embarcadère - balade


Ou encore des collaborations artistiques où habiter devient un enjeu ; celui d’une expérience partagée in situ à plusieurs et avec les habitants des lieux.

** J’habite l’entre deux (exploration de la frontière) / Ici e(s)t ailleurs (expérience du voyage)

 

Interroger les contextes et les situations c'est aussi pour elle, se questionner sur comment elle partage ce qui l'anime là où elle vit ?

Cela donne lieu au développement de projets dont l’enjeu est d’aller sur des chemins inconnus pour inventer des rencontres où l’on cherche à conjuguer nos approches et composer avec nos démarches pour les partager avec tout un chacun.

** Y’a comme un Mammouth sous le gravier - festival / le Mammouth dans le cartable - projet classe découverte

CV en ligne

Un état, une culture

Artiste plasticienne, sa démarche intégre au processus de création, la déficience visuelle avec laquelle elle vit. Cet état l'amène à avoir un rapport au monde singulier, riche d'expériences et source de réflexion. C'est une culture, une matière qu'elle sculpte et met en forme.

La rencontre et l'échange sont intrinsèques à ce travail de création qui interroge notre rapport à la perception, à l'environnement et à ce qui l'anime.

 

Formation

D.N.S.E.P : avec félicitations, 1998 / Ecole d’Art de Grenoble

D.N.A.P : avec mention, 1996 / Ecole d’Art de Grenoble

B.T.S Architecture intérieur, 1993 / Grenoble


 

Prix Giuseppe Englert, mention pour le projet Le sonore de la nuit, Isérables, Suisse, 2009.
Prix pour l'aide à la réalisation d'un projet valorisant la qualité sonore de l'environnement


 

Née en 1971, elle vit sur les frontières de l'Isère et de la Savoie.

    MARINE

    rivoire

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now