" Entre deux " - Journées du patrimoine, Valence, 2009
 

Entre deux propose d'explorer ce territoire à la fois flou et mouvant, situé entre son coeur et ce qui environne par delà de ses murs.

Le cheminement est un aller-retour permanent entre ces deux espaces.

On les côtoie, les effleure, les devine sans jamais les traverser. C'est un jeu continu que l'oreille invente tout au long du déplacement.

Les ruelles étroites regorgent, en cette matinée de septembre, d'une fraîcheur acidulée.

Elles se faufilent, flânent nonchalamment jusqu'à des voies plus ouvertes.
Entre deux bâtisses, le Rhône.


Lieu : Centre historique et centres d'activités des uns et des autres
Situation géographique : le coeur de la ville sans perdre de vue sa périphérie
Distance parcourue : environ 800 m
Durée : 2 h
Public : habitants accompagnés ou non de leur chien

 

" Souffle, murmures et autres pépiements matinaux " - Vivre les sons, Montalieu-Vercieu, 2008

La fraicheur matinale est à peine frôlée de quelques battements d'ailes, celles d'un cygne qui s'élance, au loin un souffle grave.

Des berges du Rhône, aux étals du marché : cette proposition révèle les trajectoires; celles que l'on décide de longer : le fleuve, les ruisseaux, une ancienne voie ferrée et celles que l'on traverse : les étangs, les chemins, les routes.

Les respirations qui s'offrent sont les délicates agitations d'un étang qui s'écoule, la douceur feutrée des murmures d'une basse-cour ou celle du marché, qui, ce matin de septembre, se réveille timidement.

Tout au long du cheminement, différents paysages et ambiances se sont succédés et pourtant tous avaient la même teinte, celle d'un souffle grave et lointain.

 

Lieu : le village des pêcheurs, l'étang, le Fouron, D 1075, la basse-cour de M. Adrien, le marché place de la Mairie, la vendeuse de bérets
Situation géographique : entre le Rhône et la D 1075

Distance parcourue : environ 900 m
Durée : 2h30
Public : festivaliers

Réinventer les plis de la ville

" Le crépitement de la fontaine " - Le centre du son, Morestel, 2007

Le crépitement de la fontaine, est une rencontre avec la ville de Morestel à travers les rythmes et ambiances sonores qu'elle offre ou qu'il faut saisir.

On l'appréhende de loin, dans ses rumeurs matinales, on l'explore dans ses limites champêtres et urbaines, on la découvre d'un peu plus près, dans la mémoire sonore de lieux devenus muets. Elle dévoile l'intimité de ses maisons et livre l'exubérance de son marché...

C'est Morestel, un dimanche matin de juillet.

Lieu : de la cour du centre équestre à la cour du centre équestre en passant par le marché
Situation géographique : là où les fébriles pâturages tremblent à côté de la zone d'activités à la place animée d'une petite ville iséroise
Distance parcourue : environ 2 km
Durée : 5h
Public : habitants de Morestel et festivaliers

" Grenoble, ici Grenoble, terminus de ce train " - Ici e(s)t ailleurs, Grenoble, 2004

Le public est invité à se laisser accompagner pour une déambulation les yeux clos avec pour seul repère le bras de celui qui invente et compose un cheminement au gré des ambiances et des événements sonores, des flux de voyageurs, des rythmes et des respirations qui animent les différents espaces de la gare.

Lieu : gare de Grenoble
Situation géographique : à la frontière. Point d'articulation entre un centre-ville bordé de part et d'autre par l'Isère et la voie ferrée et un autre centre de la ville celui-çi bordé par cette même voie ferrée et le Drac
Distance parcourue : environ 80 m
Durée : 30 min
Public : habitants de Grenoble venus découvrir cette invitation, personnes en transit attendant le train

" La five o'clock " - Ici e(s)t ailleurs, Grenoble, 2002

Cette proposition permet d’appréhender la ville dans un temps et des espaces inhabituels : Grenoble, le 22 décembre à 5 h du matin.

Randonnée urbaine très matinale. Rencontre avec la ville dans cet interstice de la nuit et du jour. " Des rideaux métalliques se baissent tandis que d'autres sont fraîchement ouverts ".

Cheminer au cœur de la ville qui émerge, sentir l'activité se densifier, une ambiance sonore de plus en plus intense, où les sons chaotiques de la nuit laissent la place au grondement sourd et enveloppant d'une journée qui commence.

Lieu : hyper centre, sur le trajet du tram ou presque

Situation géographique : zone piétonne

Distance parcourue : environ 850 m

Durée : 4h

Public : habitants de Grenoble, hôtes du lieu "le 53" (Grenoble)

" Ballade de casque " - Les envies Rhônements, Port St Louis du Rhône, 2002

A la tombée de la nuit, alors que la lumière s'estompe, le public est invité à se laisser guider pour une découverte du lieu, les yeux clos, un casque « antibruit » sur les oreilles. Composer avec les différents sens pour transformer la matière en paysage.

Cette proposition ouvre sur un univers où la découverte du lieu est une conjugaison de chacune de ses perceptions sensorielles.

Lieu : résidence Jules Jolivet, quartier en mutation en partie habité, en partie déconstruit
Situation géographique : à la frontière. Derniers habitats avant les grandes étendues des marais clairsemées d'herbes folles et de quelques torchères
Distance parcourue : environ 150 m
Durée : 30 à 45 min

Public : habitants et festivaliers

Copyrights 2017 Marine Rivoire. Tous droits réservés
Photos de Jean-Pierre Dupraz, Flavie Laporte, Marine Rivoire

    MARINE

    rivoire

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now