Copyrights 2017 Marine Rivoire. Tous droits réservés
Photos de Jean-Pierre Dupraz, Flavie Laporte, Marine Rivoire

Une collaboration où les pistes se brouillent....
 

Ma collaboration, en tant qu'artiste associée, au collectif Ici Même-Grenoble, se définit par mon implication dans la conception et le vécu du projet “Ici e(s)t ailleurs" et le livre “les paysages étaient extraordinaires”.
 

“Nos méthodes de travail à plusieurs et nos modes d'intervention dans la ville nous ont appris à déborder nos compétences les plus nettement identifiées, celles qui nous caractérisent comme danseurs, acteurs, graphistes, plasticiens, ingénieurs du son, sociologues, ou architectes. C'était l'idée de jouer à ce détournement de compétences, la volonté de brouiller les pistes et les savoirs-faire... ainsi, dès le début, la notion de production collective, d'être des co-auteurs s'est imposée” - Extrait du dossier de presse "Ici e(s)t ailleurs" / Ici Même-Grenoble.

 

Ici e(s)t ailleurs
 

Ce projet est une exploration des pratiques de l'espace public, des modalités de communication et de représentation. C'est aussi un double voyage dans le temps - c'est à dire dans ses différentes vitesse - et dans l'espace, entre Grenoble et Port St Louis du Rhône, du centre ville à la périphérie, des espaces publics aux espaces intimes.
 

Outre ses phases d'élaboration, de repérage et de test ce projet s'est décliné en quatre étapes :

  • Du 15 avril au 4 mai 2002, une traversée de l'agglomération grenobloise en trois semaines avec nuitées chez l'habitant.

  • Du 10 au 28 juillet 2002, une implantation provisoire de voisins, sur une place publique délaissée aux pieds des immeubles de la résidence Jules Jolivet, à Port St Louis du Rhône

  • Du 15 novembre au 26 décembre 2002, l'occupation et l'ouverture au public d'un ancien hôtel social, nuit et jour, au 53 avenue Alsace Lorraine à Grenoble.

  • Du 15 au 25 janvier 2002, la réouverture d'un magasin dans une galerie marchande en partie désaffectée à Pour St Lois du Rhône.
     

Cette expérience artistique entamée en septembre 2001 a été programmée et accueillie en résidence par le Cargo-Maison de la culture de Grenoble et Le citron jaune à Port St Louis du Rhône pour la saison 2001-2002 et 2002-2003.


"Ici e(s)t ailleurs" sur le site d'Ici Même-Grenoble




Les paysages étaient extraordinaires

On peut dire que ce livre a été une étape supplémentaire du projet, un énième voyage à plusieurs et comme dans tout voyage, on a beau s'équiper, prévoir des itinéraires, il y a toujours des contre temps, des imprévus, des fausses pistes, des trouvailles inattendues....
 

Le désir de l'écrire était là depuis le début du projet, mais nous lui réservions un temps à part, loin de nos expérimentations et des moments vécus. Il a donc été question de vivre les choses et de les laisser décanter. Attendre. Faire autre chose. Puis voir ce qui se transformerait dans nos souvenirs.
 

Ce livre se parcourt comme nous avons traversé les villes, perdu du temps à leur exploration.

On peut y louvoyer, passer du coq à l'âne, avec ce que cela génère de singulier et d'étrange dans la compréhension du discours.
 

A la place d'un document qui aurait pu être une cristallisation de nos expériences passées, nous avons essayé d'inventer un instrument à tiroirs, un ouvrage qui invite à traîner, à s'égarer, à frôler les plis, à retourner les façades et les couvertures de papiers.

Extraits de “Ceci n'est pas un carnet de voyage, ni un ...” / Les paysages étaient extraordinaires

Ici e(s)t ailleurs

    MARINE

    rivoire

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now