" L'abrégé d'une feuille volante " - Ma bibliothèque en fête, Novalaise, 2016

Il y a celles que l'on caresse, qui glissent délicatement entre les doigts. Parfois duveteuses, rêches, elles peuvent aussi être de soie. Sensibles au souffle, elles sont la toile qui s'offre à l'imaginaire. Cet après-midi de novembre, laissez-vous transporter au cœur de leurs mondes sonores.


Durée : 15 min selon l'indice du vent

Distance : 30 m
Imaginée et réalisée avec Flavie Laporte



" Un festival à la mesure de mes pas " - Festival Y'a comme un Mammouth sous le gravier, Saint-Maurice-de-Rotherens, 2016

Une balade sonore qui s'invente au fil de vos pas, une histoire qui émerge. Plongez dans l'univers sonore du festival, laissez-vous bercer par le murmure du silex, surprendre par la fraîcheur du tilleul ou divaguer au gré des conversations dérobées. Prenez le temps de vivre le festival autrement.


Durée : au gré du vent, en continu durant le week-end du festival

Distance : 100 m

Imaginée et réalisée avec Flavie Laporte

 

 

 

 

 

 

Hors-champs

Invitation pour une présentation de la démarche des Compositions sonores - Séminaire " Récits de ville " - Ecole doctorale Temps Espaces Sociétés et Cultures – Université Toulouse 2, 2016


Expédition dans les respirations du 3ème étage de la Maison des Sciences de l'Homme.
Nous avons laissé les grondements sourds et omniprésents des distributeurs de la cafétéria et nous nous sommes laissés porter par la fraîcheur du courant d'air qui nous a cueilli dès notre entrée dans le "ailleurs". Les murs nous ont surpris par leurs gémissements.
De longues traversées ouatées et feutrées, quelques fois sinueuses nous amènent sur le seuil : tout s'arrête. Je suis seul, un temps s'installe. Une respiration lente, mesurée parfois hésitante, m'aspire. Une main vient à la rencontre de la mienne, elle m'invite […]


L'enjeu de la proposition a consisté à inviter les participants au séminaire à vivre l'expérience d'une Composition sonore pour ensuite pouvoir échanger à ce sujet. Chacun a pu mesurer de quelle façon ce dispositif de création questionne les cadres normatifs construits par la société dans laquelle on vit. Il s'agit d'un jeu où l'on décentre son regard pour envisager l'ailleurs ici. 


Durée : 15 min
Distance : 50 m
Imaginée et réalisée avec Flavie Laporte et Claudine Polaud

 

" L'étoffe des pampilles " – Ferme de La Maréchale, Grésin, 2014

Une création où l'environnement frôle, murmure, absorbe, crépite...
On suit une trace, un fil presque imperceptible. Une ligne se distingue et un paysage intérieur se dessine. Elle devient un lien et soudain c'est une frontière. Il y a des souffles, des pas feutrés, de la dentelle, du satin, du foin, parfois un peu d'impatience et puis, le rideau se lève. Un état de flottement s'installe, les représentations s'entremêlent. On s'approche, on s'échappe, on hésite... on (s')apprivoise.

Une exploration sensorielle sur le fil où les arts plastiques baladent, la danse s'écoute et au final, on ne sait plus vraiment qui joue.


Durée : 2h30

Distance : 800 m

Imaginée et réalisée avec Claudine Godelle, paysanne, et Claudine Polaud, danseuse